04/05/2006

Bref le crépuscule des vieux

 

l’ami Nuscule

m’a mi « nuscule »

Cré-pu-scule ! …

L’ami Dodo

Va faire dodo

Plein-le-Dos !

16:54 Écrit par non mais sans blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2006

La COUVE aux OEUFS FRAIS

Justice : Ejaculateur pas si précoces.

Il aura fallu 14 ans à une justice tatillonne pour déterminer si ça valait le coup de raser le mont d’Odile ou s’il valait mieux se la payer et piler ( Voir Figure 1 )

18:36 Écrit par non mais sans blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

BALLON Z'ENFANTS de la PATRIE !

Ballon z’enfants de la partie

 

 

A mon sens, fouteballe rime avec « trou de balle »

C’est au point qu’une longue amitié avec un illustre commentateur de cette pratique honteuse n’a pas empêché que je n’ai JAMAIS assisté de visu à un match de ma vie.  Pour situer.

Poussez la baballe avec les piépieds, pourquoi pas ? A titre perso, je trouve plus désaltérant de se faire tripoter le mixeur par une cochonne déhoussable, mais bon … J’aurais même une petite sympathie pour les gangs de « footeux » qui se retrouvent le dimanche matin, histoire de s’en transpirer une avant l’apéro. Il m’est arrivé d’aller sucer des olives avec ce monde-là ( Après le match … Tu me vois en SUEUR, toi ?

Ce qui coince, c’est le foot. Je veux dire : Le vrai.

Beuark … Quelle dégueulasserie !

Desproges affirmait en substance que la démocratie, c’est la victoire du Football sur Fellini. C’est un peu court, mais voyons cela.

Te goures pas. Aucun salaire aussi ahurissant soit-il ne me choque. Je m’en tape des « Zizou » ( A priori même, plutôt sympa, superbiquette )

Que la plupart des joueurs soient futés comme des pieds à coulisse me laisse de marbre, de glace, ce que tu voudras de dur pourvu que ça dure, ma femme aime.

Qu’on s’y enfarine le pif à la cocaïne et mille autres démonte crétins à faire décoller un Alzheimer en fin de carrière comme un « Soyouz », fume, c’est du belge.

Que les organisateurs de mes deux ballons, les Présidents machin, les « Cher ami » soient des goinfres à l’affût de toutes gamelles débordantes de dessous la table pour se gorger à faire déborder le vomi … Sans problème !

Que les intermédiaires puissent s’honorent d’être des négriers en plus vachards … un clin d’œil malicieux à l’histoire.

Que les politiques (Margaret Thatcher )  et les grands patrons ( Giovanni Agnelli Fiat ) usent des équipes de foot comme d’un exutoire à crétins pour calmer les velléités remuantes de leurs prolos respectifs en les dressant les uns contre les autres, une espièglerie !

Qu’on mobilise 2300 poulets et deux lignes de RER pour qu’un match de foot puissent avoir lieu en évitant des meurtres et qu’on appelle ça du « Sport » par-dessus le bouchon sans roter de la bile … Humour pas mort !

Que des chaînes de télé autoproclamée « intelligente » y engloutisse une fortune imbécile et démontre ( mais ce n’est pas encore exactement établi ) qu’il se trouvera assez de cons comme toi pour convaincre Monsieur Heineken ( j’aime sa finesse ) et madame Paic « citron » ( J’aime son odeur ) de mettre une tournée générale pour amortir les amortis de la membrane et là, je dis ça pour toi, c’est ben la preuve, non ! ?

Alors, pourquoi nous briser les burnes ?

A cause de toi

Toi

Ce que je digère pas dans l’affaire, c’est toi.

Il suffirait que tu dises « NON »

Que t’annonces d’un coup ta lassitude de voir ton ignorance et ta grande gueule de pleutre méprisée et flattée par ces gros futés, il suffirait que tu dises, que tu hurles :

ARRETEZ DE ME PRENDRE POUR UN CON !!!!

 «  Si ça coûte trop cher, je regarde pas », « Si l’arbitre a été acheté, tant mieux pour lui. Moi, je vais aux cerises », « Si le gros abruti musculeux de sportif se ruine pour faire des résultats et m’épater « louche », j’aime mieux que les mômes voient pas cette misère » « Si les supporters, se foutent sur la gueule au nom d’un racisme de clochers, moi, je baise ma femme. Les sponsors auront qu’à accrocher des calicots à sa culotte »

Tu serais intransigeant, genre. T’exigerais une éthique, t’exigerais de la rigolade bon enfant. T’exigerais du kif pour le kif. T’exigerais … Pfff… Laisse choir

Pu de tours de France aux hormones, de jeux olympiques à comptes à numéros, de matchs calibrés en réunions secrètes.

T’en voudrais plus, y’en aurait plus. C’est comme ça.

Au lieu des records de ta connerie, oui.

En 1998, j’étais sur ma terrasse devant ma télé pendant la demi-finale de l’équipe de France. Même moi, oui. Tout le monde s’en souvient. C’était surréaliste. Les fenêtres alentours vibraient à l’unisson au rythme du match. Comme je m’en foutais, il m’est venu une idée bizarre.

Je suis parti me promener à la fin de la première mi-temps. J’ai pris le bus pour voir, exprès.

La ville (Paris) était… Immobile. Elle attendait. J’imagine que la ville avait à peu de choses prêts la touche qu’elle avait en 40, après l’exode mais avant les Allemands. Hors le machiniste, il y avait trois femmes dans le bus. Elles me regardaient avec commisération. Fallait que je sois métèque, apatride, handicapé, en phase terminale, pour être là à ce moment-là. Il faisait très beau et à travers les vitres entrouvertes, on continuait à suivre le match au rythme de la respiration des vitrines, des autos au feu rouge, des fenêtres des immeubles …

Je me suis installé à la terrasse d’un café. Seul.

TOUT le personnel et TOUS les clients étaient à l’intérieur, scotchés à un poste de télé. Je suis resté un moment, peinard, le silence écrasé de soleil rythmé par les « Oh ! » et les « Ah ! » d’un opéra fou qui surgissait de l’électricité du monde.

C’était TROP bizarre.

Rage de haine, un serveur sans doute invectivé par son taulier est venu s’enquérir. L’abîme sidéral, c’est quand je lui ai demandé dans un français qui en vaut un autre un café. Que je sois ennemi, rital, youpin, nègre, zoulou, avec un accent venu lui ruiner son match par haine pure, passe encore, ces gens-là sont comme ça, que veux-tu, mais que je sois un TRAITRE !

Putain d’Adèle !

L’incrédulité méprisante dans les allers-retours de son menton qui disaient « c’est pas possible ! » , « C’est pas POSSIBLE ! »

La FIFA n’a pas de soucis à se faire. Elle a encore de beaux jours devant elle. Et le comité olympique aussi, tiens donc, le tour de France, tous.

Pauvre con

18:07 Écrit par non mais sans blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/05/2006

LA COUVE aux OEUFS FRAIS

L'albatros argenté mazouté

De notre envoyé spécial « De la loose » Dans le cadre de la nouvelle orientation des lois sur l’immigration, l’ami gratteur en personne indique qu’il n’y aura pas d’amendement protectionniste relatif au cas des anciens blancs pas foutus de rester nickel. Ces derniers des derniers « seront reconduits par avion spécial du GLAM jusque dans leurs universités d’apaches de merde à coups de pompes dans le train ministériel, et y’a pas de grand Manitou qui tienne » déclare un petit crépu speedé lui-même d’origine discutée.

 

19:47 Écrit par non mais sans blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Bref le er mai est tombé un premier mai

Premier "mais" ...

Cette année, le 1er  mai est tombé hier. Bernard Thibaud, coiffé comme Stone & Charden, s’est personnellement félicité de la réussite de cette avancée décisive des forces progressistes sur les forces qui progressent pas.

 

19:19 Écrit par non mais sans blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

PUB : S'empiffrer à St Germain des Prés

Formidable "papier" sur ou et quoi bouffer à St Germain des prés dans "JE CUISINE & JE T'EMMERDE et je ne dis pas ça parce que c'est moi qui l'ai écrit. Je vois vraiment pas le rapport !

19:14 Écrit par non mais sans blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Bref : USA les "latinos" Est-ce pingouin de glace ?

Etats-Unis

Peut-on payer les « latinos » au « black » ?

Les latinos ont organisé une « journée à rien foutre » en guise de protestation contre les WASP qui refusent de laisser des messages aux répondeurs qui déclarent en décrochant « La madame elle est pas là » ou « Je m’escouche, ché né comprrrends pas l’anglaise, comé il est pas sous bitré » En signe de solidarité, les Corses ont décidé de se joindre au mouvement. Le représentant de Corsica FNLC-WC-COQP canal satellite déclare à ce propos qu’il ne fera aucune déclaration pendant l’heure de la sieste et maintenant, tu dégages, ou je mets la cagoule et je te plastique comme un lapin.

 

17:14 Écrit par non mais sans blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |