06/07/2007

« Et le printemps fleurira de 10 000 connectés, mais bon, là, c’est l’été, et il est pourri »

     '

« Et le printemps fleurira de 10 000 connectés,

mais bon, là, c’est l’été, et il est pourri »

Editoto de circonstance

 

10 000 connections.

Près de 1 861 616 lecteurs ( Mais pas TRES près ) ont adressé à la rédaction de « Pépère Viou » force mails, cartes postales, courriers d’encouragements, cartes de vœux, cadeaux, colifichets, tickets « Restaurant », gâteaux et denrées périssables, bougies, sous-vêtements usagés, etc. … Vous savez comment sont les gens …

Il va sans dire que nous sommes émus, à donf.

Outre les remerciements de l’ensemble de la rédaction, la direction de La Poste me prie de demander à nos fans de se calmer et d’accorder une pensée aux seins des postières qu’il est d’usage ici de qualifier « D’accortes » et qui se ruinent l’élastique de 85 « B » en portant sur leur cœur les sacs adressés à Pépère Viou dans l’espoir un peu vain de m’apercevoir un instant ce qui n’est pas facile, et au travail même, ce qui l’est encore moins.

10 000 Connections

C’est peu et c’est beaucoup.

De nombreux imbéciles ne manqueront pas d’observer que j’ai de temps immémoriaux trimballé un fion phénoménal  et qu’il  faut en conséquence voir un signe du destin dans cet événement qui survient précisément le 07 / 07 / 07 . A ceux-là, je ferai valoir qu’une telle coïncidence n’a rien d’extraordinaire pour qui est né le 9 mars, mais je n’ajouterai rien d’autres car ce jour doit tout entier être consacré à la joie et non à la polémique. D’ailleurs, je suis né en mai.

10 000 connections, c’est peu et c’est beaucoup, pour qui a de choix délibéré décidé d’installer son bouzin sur un site presque exclusivement destiné aux pré pubères et aux scrofuleux.

Je crois à l’avenir des vieux et c’est à eux que j’entends parler en priorité, ainsi qu’à ceux qui s’y prépare, c'est-à-dire en somme toute l’humanité.

Je crois en effet qu’il est entrain de naître une génération ( En occident aujourd’hui mais dans les pays émergeants demain ) dont presque tous les enfants verront le 22ème siècle !!!

C’est enthousiasmant et proprement effarant.

Je crois que ce ne seront pas des vieux cons, bien au contraire.

Je crois que les miracles ( le mot est faible ) du progrès dans les domaines de la santé, de la nutrition, des loisirs et bientôt du travail vont radicalement modifier les rapports des êtres humains entre eux A CAUSE DE CELA.

Je crois que nous assistons aux prémisses de cette révolution ou 4 peut être 5 ( Peut être Six ! ) générations pensantes et agissantes pourront et devront coexister ensemble.

Je crois que c’est la l’événement le plus important du 21ème siècle loin devant l’écologie et la porte ouverte à une merde invraisemblable ou un âge d’or comme ces enculés de grecs n’en avaient pas imaginé du côté de l’Olympe dans leurs rêves les plus sodomites.

Je suis sidéré de l’impéritie générale à cet égard tandis que pour n’évoquer que UNE démonstration, est-il besoin de rappeler qu’une médecine de plus en plus performante ( Et ruineuse) s’adressant à une public de plus en plus large pendant de plus en plus de temps ne semble pas de nature à combler notre « Trou » chéri dont j’entends cependant causer depuis que ma mère à fini de me coller des suppositoires ?

Ce sera donc le meilleur ou le pire.

Mes ambitions sont cependant plus modestes.

Chacun à son poste assumera sa vocation profonde et la mienne est et restera jusqu’au bout ( Je VEUX faire inscrire sur ma tombe « Je reviens de suite » ) de faire marrer mes contemporains et, puisque je m’en donne ici mission, plus précisément les vieux.

Pas cons, cultivés, un peu plus friqués que les débutants de l’existence, certes, mais ce n’est pas à mes yeux l’essentiel.

J’aime à croire que ce formidable potentiel fera bientôt résonner des échos dans les domaines qui sont les miens, et que ce nouveau public averti en vaudra largement deux.

Pépère Viou se veut un laboratoire de déconne « Adulte » adressé à une partie « Suffisante » de ce public, celle qui avec votre serviteur mesure avec malice le distinguo entre être un con et faire ou dire des conneries ( Les deux seules RACES qui constituent l’humanité ), que le « Sérieux » n’est en fait le plus souvent que la sagesse des imbéciles et se souviennent enfin avec Pierre Desproges « Que l’on peut rire de n’importe quoi, mais pas avec n’importe qui »

 

Sans compter que parmi ses connectés, il a bien dû s’en trouver au moins un ( Ou  deux ? ) pour LIRE avant de zapper. Soyez pas vaches : Pourquoi pas ?

 

Bon, allez …

1 00 000 …

1 000 000 000… ( Vous fatiguez pas à les compter : Ca va chercher dans le milliard )

 

Un milliard de déconnants …

Demain …

UN rêve passe …

 

Pépère. 

 

 

'

20:05 Écrit par non mais sans blog dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.