16/05/2006

Bref : Ce que tu peux être collants

Ta-ta-ta-ta-ta-ta !  

On avait cru atteindre le fond du bonnet dans les années « 70 » quand les grenouilles foutaient le feu à leur soutif, mais c’était que dalle à côté du côté obscur de la force que je sens monter des raies culières depuis l’avènement du fil dentaire en guise de slip. Fétichiste militant depuis ma première masturbation, je m’honore d’une passion avouée pour les gaines, les bodys et les collants tous ces trucs qui moulent, soulignent, révèlent et dissimulent et un mot me font bander. La réticence des grenouilles à s’emballer les meilleurs morceaux dans des matières scintillantes et comprimantes en dehors du trapèze volant nous ont conduit à la Bérézina que voilà : PLAYTEX est à flux tendu, DIM est entrain de filer !

Attendu que toute gonzesse est quand même plus sexy en collants qu’avec une crêpière (Voir photo), je  propose à tous les fétichistes de France et des fonds de placards d’offrir au moins une paire de collants à toutes les mamans pour la fête des mères dans le cadre de la campagne que je lance solennellement ici :

LES EMBALLER POUR NOUS EMBALLER !

18:13 Écrit par non mais sans blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.