10/04/2006

la COUVE aux OEUFS FRAIS

 

 

Mes jeunes années courent dans la montagne …

Ce matin, à l’instigation de « Libération » le leader « papier » de la presse d’opinion des « Toujours jeunes », Patrick Devedjian, l’illustre avocat des causes pas perdues pour tout le monde, Bernard Kouchner, père colateur de « Médecin sans Christine », Jean Christophe Le Duigou, tu t’en branles, moi aussi, et Jean Paul Fitoussi, le plus déconneur des quatre, se sont réunis pour un petit déjeuner chaud. Bernard a repris deux fois du café, tandis que Jean Christophe a refusé avec la dernière énergie le jus d’orange, au prétexte que « C’était pas du Andros ! CA, c’est fort en fruits ! »

« Peut-on enchore réchormer la Franche ? » che chont demandés nos quatre amis en s’empiffrant de viennoiseries. Serait-ce à dire que nos lurons envisageraient de décarrer en douceur histoire de laisser la place à d’un poil plus fraîches nouvelles tronches ? Que nenni, ma mie, je te rassure tout de suite. Peut être alors les semi-grabataires de « Libé » eux qui, à l’instar du reste de la presse quotidienne soporifique française, ne font plus un caramel non plus, envisageraient de nous lâcher la grappe … ?

Ca va pas bien la tête ! ?

Ce beau linge à papoter sans rire durant le temps imparti avant de parvenir à cette conclusion d’une pertinence troublante exprimer comme un espoir pour la jeunesse inquiète par Patrick Devedjian : 

« C’est pas tout ça, mais va falloir que j’y aille, moi ! … »

 

 

 
 

13:24 Écrit par non mais sans blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.