28/03/2006

28 MARS La COUVE aux OEUFS FRAIS

EXCLUSIF !!!

Je sais pas ce que j'ai à m'énerver comme ça, moi ?

 

     De notre envoyée spéciale Marine J’accepteaussileschèques, ce document exclusif ou l’on peut découvrir à l’occasion d’une réunion de cabinet un des plus chauds tenants du C.P.E. en pleine séance de travail tandis que les rapports des R.G. en provenance des sept coins de l’hexagone crépitent dans la cheminée.

    Cet effort intense n’aura pas été vain, puisque nous en sommes en mesure de révéler que le gouvernement s’achemine dès à présent vers une solution visant à satisfaire les casse-couilles, syndicats de mes deux, petits branleurs et un mot mais un beau TOUT le monde il est content ! …

    Il suffira en effet durant la fameuse période probatoire de deux ans ou un chef d’entreprise peut légitiment toucher les fesses d’une petite vicieuse ou éjecter un Zinédine Abdelaziz pour le plaisir de voir un arabe prendre la tangente, de CONTINUER POUR L’ENTREPRISE DE VERSER L’INTEGRALITE DU SALAIRE APRES LE LICENCIEMENT. Il semble en effet que les jeunes soient au fond moins attachés à l’emploi proprement dit qu’au salaire qui en découle.

    Reste évidemment à établir les modalités de cette « retouche » Un membre de l’UNEF qui préfère garder ses baskets nous indique que le syndicat étudiant entend exigeant le versement de cette compensation jusqu’à la retraite, mais pas au-delà du crématorium, tandis que la nénette du Medef dont tout le monde oublie le nom depuis que le baron s’est cassé préférerait une bonne guerre.

 

17:21 Écrit par non mais sans blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.